Comment chez Colocappart, on évite les arnaques ?

Comment chez Colocappart, on évite les arnaques ?

Des arnaques il y en a partout et même dans la colocation, souvent le même type d’ailleurs : Un bel appartement, un prix en dessous du marché, le soi-disant propriétaire ou locataire qui n’est pas disponible, et qui demande pour X raisons un justificatif, une caution, une photocopie de documents officiel.
La méthode est rodée, et pourtant certains trop confiant, séduits par un discours bien construit se font avoir. Certains arnaqueurs vont même au culot en demandant une garantie qui « ne sera pas prélevée, c’est juste pour garantir que vous avez des fonts » évidemment dès la transmission de données bancaires pour la soi-disante garantie, l’argent disparait, ainsi que l’appartement.

Comment évitez ça ? Simple ! Ne JAMAIS, JAMAIS, ni payer, ni donner de garantie, de documents de quoi que ce soit tant que vous n’avez pas visiter l’appartement.

Les arnaqueurs ne possèdent jamais l’appartement qu’ils vous promettent !

Et chez Colocappart, comment on fait ?

1- On regarde les annonces : certaines nous paraissent suspectes alors on demande une visite. Si la personne nous dit qu’il faudrait des documents ou des garanties avant la visite, celle-ci est modérée. Les utilisateurs peuvent aussi y participer en nous signalant à l’aide d’un icône les annonces qui leur paraissent suspectes ou suite à un dialogue ambigu avec l’annonceur.

2- On fait de la pédagogie : Nous sortons régulièrement des articles (par exemple cf : les conseils de la police cantonale ) pour expliquer à quoi ressemblent les arnaques et quels sont les différents moyens pour les reconnaitre et de les éviter.

Qu’est-ce que nous projetons de faire ?

Ce qui marche le plus, c’est la pédagogie, apprendre aux utilisateurs à avoir le réflexe « il me demande quelque chose avant la visite, c’est donc une arnaque ». Nous allons continuer massivement sur la pédagogie car la meilleure arme c’est le réflexe des utilisateurs.
Nous allons aussi continuer notre surveillance des nouvelles annonces. Nous en avons modéré quelques unes, ces dernières restent heureusement très minoritaires.
Oui vous me direz le risque zéro n’existe pas, mais chez Colocappart nous pouvons considérablement le réduire.

 

Stéphane de Colocappart

No Comments Yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *